HÉBERGEMENT - NORD dpt.

© crédit à définir

PRÉSENTATION

Notre politique d’Hébergement poursuit l’objectif de mettre à l’abri les personnes vulnérables et de leur proposer un accompagnement social pour leur insertion vers un logement stable ou une situation adaptée pérenne. Elle répond aussi à l’obligation d’accueil inconditionnel posé à l’article L.345-2-2 du CASF qui dispose que « toute personne sans abri en situation de détresse médicale, psychique ou sociale a accès, à tout moment, à un dispositif d’hébergement d’urgence ».

© crédit à définir

Ces dispositifs doivent permettre, dans des conditions d’accueil que nous voulons digne, de garantir la sécurité des personnes.

Au-delà des prestations liées à l’hébergement, à la nourriture et à l’hygiène, une évaluation est menée avec la personne sur ses besoins et ses demandes. Débute alors un travail d’accompagnement social global et d’orientation vers tout professionnel, toute structure, tout dispositif, susceptibles de tendre vers l’insertion par le Logement de la personne.

Le séjour en Hébergement est par définition temporaire. Il peut néanmoins durer aussi longtemps qu’une solution durable n’est pas proposée à la personne.

Nos Hébergements d'Urgence ou d'Insertion sont majoritairement individualisés mais certains sont collectifs en fonction des particularités des dispositifs d’Hébergement.

ACTIONS du SERVICE

HÉBERGEMENT D'URGENCE

"Assurer à toute personne ou famille en détresse, dans l'urgence, un hébergement et une aide à l'insertion" telle est la définition de l'hébergement d'urgence.

Les orientations des personnes seules et des familles se font par le service du « 115 ».

Le dispositif d'hébergement d'urgence gère les conséquences d'une exclusion qui prive une partie de nos concitoyens du logement et de ressources élémentaires.

La finalité du service est de permettre aux personnes accueillies un accès au logement le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.

Au fur et à mesure, nous avons développé des accueils spécifiques :

- Les Hébergements d’Urgence destinés aux Femmes Victimes de Violences (HU.FVV) : Cet accueil répond dans l’immédiateté, de manière inconditionnelle à un besoin de mise à l’abri. Il permet aux personnes victimes de bénéficier d’un temps de pause dans leur parcours de vie, dans un environnement « sécurisant », « aidant » et « bienveillant ». Un accompagnement spécifique est réalisé ;

- Les Hébergements d’Urgence SAS : Ces appartements collectifs ont vocation à accueillir prioritairement des personnes seules, sparnaciennes, dans une logique de transition rapide (2 mois environ) à les faire accéder à une solution pérenne de logement ;

- Les Hébergements d’Urgence Jeunes (HUJ).

HÉBERGEMENT D'INSERTION

Le dispositif « Accueil, Hébergement, Insertion » (AHI) est destiné aux personnes en grande difficulté sociale, nécessitant une aide globale pour leur permettre d’accéder au logement et de retrouver leur autonomie. Il s’inscrit dans un service public de l’hébergement et d’accès au logement des personnes sans abri ou mal logées, visant à garantir à toute personne concernée des prestations adaptées à ses besoins pour lui permettre d’accéder dans le meilleur délai à un logement de droit commun.

L’outil de pilotage du dispositif « Accueil, Hébergement, Insertion » est le Plan Départemental d’Accueil, d’Hébergement et d’Insertion (PDAHI).

Le PDAHI organise la planification territoriale de l’offre d’hébergement dans la perspective de l’accès au logement. Il est élaboré en cohérence avec le Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées (PDALPD) afin d’assurer la continuité des parcours d’insertion des personnes vers le logement.

Les orientations sur les dispositifs CHRS et ALT s’effectuent en fonction des degrés de difficultés rencontrées par les personnes accueillies :

- En CHRS, sont orientées les personnes isolées, ou familles, connaissant de graves difficultés d’ordre économique et social avec ou sans ressources. L'admission dans la structure est faite par le SIAO pour une durée déterminée de 6 mois et renouvelable en fonction de l’évolution de la situation.

- En ALT, sont orientées, les personnes défavorisées, sans logement et qui ne peuvent pas être hébergées en CHRS ou dont la situation ne le justifie pas, personnes relativement autonomes en insertion et bénéficiant de ressources. L'admission dans la structure est faite par le SIAO pour une durée qui ne doit pas excéder 6 mois (les personnes étant censées avoir obtenu entre temps une solution de logement adaptée à leur situation en termes de logement).

ÉQUIPE ÉDUCATIVE

EN RECRUTEMENT
Chef de Service

recrutement@club-prevention.fr

Postulez via le mail ou la page "Nous contacter" en choisissant "Candidature spontanée" en objet + le poste en "Objet précis".

Anne-Marie BARADON
Monitrice Éducatrice
a.baradon@club-prevention.fr

Éducatrice de l'hébergement depuis de nombreuses années, elle est spécialiste du droit des ...

Laura BERTRAND
Assistante de Service Social
l.bertrand@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Sophie DEGRAVE
Médiatrice Sociale
s.degrave@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Nadir FERCHA
Éducateur spécialisé
n.fercha@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Lorena GRESSIER
Éducatrice Spécialisée
l.gressier@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Majida K'CHOUA
Éducatrice Spécialisée
m.kchoua@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Sarah NAMUR
Assistante de service social en formation
s.namur@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Manon BOUQUET
Éducatrice Spécialisée
m.bouquet@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

EN RECRUTEMENT
Travailleur Social
recrutement@club-prevention.fr

Postulez via le mail ou la page recrutement.

Maison d'Accueil Temporaire

Christine TUFFIN
Maîtresse de maison
c.tuffin@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Valérie GUE
Veilleuse de nuit
v.gue@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

Alexandre MOREIRA
Veilleur de nuit
a.moreira@club-prevention.fr

Résumé en cours d'écriture.

DISPOSITIFS

HÉBERGEMENT D'URGENCE

Hébergement d'Urgence (H.U)

"Proposer un hébergement meublé et équipé à toute personne démunie, ainsi qu'un accompagnement social vers des solutions pérennes".

Pour accéder à un hébergement d'urgence, il faut contacter le numéro unique d'appel, le 115.

Hébergement d'Urgence Hivernal (H.U.H)

Le plan "grand froid" a pour objectif de protéger les personnes du froid hivernal.

Il permet l'ouverture de nouvelles places temporaires d'hébergement (elles seront fermées au retour du printemps). L'accueil est inconditionnel, la logique de protection prévaut.

Hébergement d'Urgence Jeunes (H.U.J)

Dispositif à destination des 18 - 25 ans.

Il permet aux jeunes de se réinsérer socialement. L'insertion professionnelle est particulièrement travaillée puisque seul moyen d'avoir des ressources et d'accéder à des solutions de logement.

Femmes Victimes de Violences (H.U.F.V.V)

Les violences conjugales se définissent comme des situations où les faits de violences sont avérés, voire récurrents, cumulatifs, s’aggravent, s’accélèrent et sont inscrits dans un rapport de force asymétrique et figé.

Les manifestations de ces violences peuvent prendre plusieurs formes : sexuelles, physiques, verbales, comme des intimidations, des bousculades ou du chantage.

Elles concernent en majorité les femmes, mais pas uniquement. Ces violences ont pour conséquence de provoquer chez la victime un sentiment de peur, de culpabilité, de perte de l’estime de soi et d’autonomie, d’isolement, de stress. Dans le cadre de l’accompagnement, une orientation vers le médecin traitant ou le Centre Médico Psychologique est donc systématique.

Les violences intra-familiales, quant à elles, sont des actes violents exercés entre des membres d’une même famille. Or, de nombreux jeunes sont aussi victimes de violences de la part des parents, de frères, cousins etc.

+

Demandeurs d'Asile (H.U.D.A.)

Ce dispositif est destiné aux personnes d'origine étrangère qui souhaitent demander l'asile en France.

Elles sont hébergées avec un accompagnement spécifique le temps d'obtenir une place en centre d'hébergement pour demandeur d'asile. Ou d'avoir une réponse définitive par l'Office Français de Protections des Réfugiés et des Apatrides (OFPRA).

Les demandeurs d'asile sont orientés par l'Office Français d'Intégration et d'Immigration (OFII). C'est le même organisme qui décide des fins de prise en charge.

+

Hébergement d'Urgence SAS (H.U.SAS)

Le SAS est un dispositif composé de deux appartements équipés et meublés (1 T2 et 1 T3 = 5 places) permettant d’accueillir, d’accompagner et d’orienter vers le logement des personnes ou des familles sans logement fixe, habitant prioritairement à Épernay.

La durée d’accueil et d’accompagnement sur le sas est de 1 mois renouvelable 1 fois.

Ces objectifs sont :

- Accueillir des personnes majeures ou des familles, originaires du territoire sparnacien, sans logement ni solution tiers sur un dispositif souple.

- Proposer un accompagnement social renforcé, de courte durée permettant d’orienter les personnes majeures ou les familles vers le logement.

- Proposer une évaluation et une orientation vers le dispositif d’hébergement le plus adapté à la situation de la personne majeure ou de la famille (si le logement n’est pas accessible).

Les orientations se font en lien avec le CCAS d'ÉPERNAY et le 115.

+
HÉBERGEMENT D'INSERTION

C.H.R.S.

Les places en Centres d'Hébergement et de Réinsertion Sociale (CHRS) sont reservées aux personnes isolées ou familles connaissant de graves difficultés d'ordre économique, familiale, de logement, de santé et/ou d'insertion.

L'admission dans une structure est décidée par le SIAO (Service Intégré d'Accueil et d'Orientation), pour une durée déterminée et renouvelable, précisée dans le contrat de séjour et fixée avec la personne en fonction de ses besoins et d'une définition de son projet personnalisé.

La situation de la personne accueillie doit faire l'objet d'un bilan au SIAO tous les 6 mois. Le renouvellement se fait en fonction de l'évaluation de la personne et donne éventuellement lieu à une demande de prolongation.

+

Hébergement temporaire (ALT)

Le dispositif d'hébergement temporaire "Allocation Logement Temporaire" (ALT) s’adresse au public relevant du «plan départemental d’actions pour le logement des personnes défavorisées».

Sont ciblés les ménages sans logement, en cours d’expulsion, logés dans des habitations insalubres précaires ou de fortune ou confrontés à un cumul de difficultés financières. Les orientations sont décidées par le SIAO.

L’objectif principal de l’action est de favoriser l’hébergement de ménages en difficulté et de travailler sur l’accompagnement au relogement de ces ménages.

+

Placement extérieur (ALT-PE)

Le placement extérieur sans surveillance du personnel pénitentiaire est un aménagement de peine sous écrou, permettant à une personne condamnée d'exécuter sa peine en dehors de l'établissement pénitentiaire.

Les personnes sont alors orientées et accompagnées par le Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation (SPIP) en lien avec le SIAO et les dispositifs d'insertion ou sociaux de droit commun (emploi, hébergement, santé, droits sociaux, culture...).

Accueil Mère-Enfant (A.M.E)

Ce dispositif s'adresse à des parents en situation monoparentale qui rencontrent des difficultés dans la prise en charge de leur(s) enfant(s) de moins de 3 ans et dans l'accès au logement.

L'accueil se fait sur décision des services de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE) du conseil départemental de la Marne (51).

L’accompagnement est mené conjointement avec les assistantes sociales et le service Protection Maternelle et Infantile (PMI) de la circonscription de la solidarité départementale dont dépend la personne.

Une convention est signée entre la famille, le conseil départemental et le Club de prévention, pour définir les objectifs de travail et la durée de la prise en charge. Elle peut être renouvelable.

+

Pass Logement Jeunes (P.L.J)

Le pass logement jeunes est un dispositif innovant qui consiste à proposer un hébergement d’urgence meublé et équipé à un jeune de 18 à 25 ans sortant prioritairement des services de l'Aide Sociale à l'Enfance. L’idée forte est de transformer cet hébergement d’urgence en logement autonome.

De nombreux partenaires sociaux se sont associés au Club de prévention afin de rendre ce dispositif le plus efficace possible. Ce dispositif est essentiellement départemental.

Critères : seuls ou en couple, originaires du bassin sparnacien, sortant d’établissements spécialisés (PJJ, ASE, IME), sans solution d’hébergement, ayant fréquenté déjà une structure d’hébergement ou ayant eu un parcours locatif.

+

Accompagnement Vers et dans le logement

Tous ces dispositifs d'hébergement d'urgence et/ou d'insertion n'ont pas vocation à être des solutions définitives. Ils complètent d'autres dispositifs liés au logement, afin de proposer des solutions toujours mieux adaptées aux différentes problématiques personnelles et familiales.

PROJET de SERVICE

Actuellement en cours de réécriture.